Your browser does not support JavaScript!

Prêt immobilier

Le dernier baromètre des taux des crédits immobiliers de l’Observatoire du Crédit Logement/CSA affiche une franche tendance à la hausse dans la continuité de mars 2020. Cependant, les taux de crédits se maintiennent à des niveaux très bas.

Des taux de crédit immobilier en hausse

L’ensemble du secteur s’y attendait : les taux des crédits immobiliers en France sont en hausse. La crise du coronavirus, le confinement et la crise financière ont fait chuter drastiquement le nombre de demandes de prêts en avril 2020 (-25% sur un trimestre glissant) et la production de prêts (-22,8% sur un trimestre glissant). Fin 2019, la Haute Autorité de Stabilité Financière (HSCF) avait demandé aux banques de durcir leurs conditions d’octroi des prêts et de faire très attention au taux d’usure et à la durée des crédits.

Le taux moyen des crédits en avril 2020 s’est hissé à 1,17% contre 1,15% en mars 2020 selon l’Observatoire du Crédit Logement/CSA. Une augmentation qui confirme la tendance du marché français vers une hausse continue des crédits immobiliers.  

Des taux plus élevés induisent une capacité d’emprunt réduite, notamment pour les ménages aux revenus modestes et qui ne disposent pas d’un apport important à inclure dans le projet.

Des taux de crédit qui se maintiennent à des niveaux très bas

Malgré cette légère augmentation, les taux sont toujours très bon marché : le taux moyen dans le neuf est de 1,19% en avril 2020 (en hausse de 0,03% sur un mois) tandis que dans l’ancien il est de 1,19% (en hausse de 0,02% sur un mois). On notera également une légère augmentation de la durée moyenne des crédits qui grimpe à 231 mois en avril 2020, soit 2 mois de plus qu’en mars 2020.

Les taux sont encore très en dessous de leurs niveaux d’il y a deux ans (1,43% en décembre 2018) ou encore de ceux que l’on observait au début des années 2010 qui se situaient à un niveau 3 fois plus élevés qu’aujourd’hui (3,21% en 2012).

mai 2020